Pourquoi porter son enfant ?

La première idée qui me vient en tête est : pour répondre à un besoin essentiel de l’enfant.

Il existe trois catégories de petits :

  1. Les nidicoles qui naissent nus avec les yeux fermés et qui sont dépendants de leurs parents. Ils se développent seuls dans leur nid. Ex : les oiseaux.
  2. Les nidifuges qui naissent « finis » dans le sens où ils sont déjà des « mini répliques » de leurs parents. Leur maturation corporelle est accomplie dès leur naissance. Ex : le poulain.
  3. Les portés qui ont besoin d’être porté pour se déplacer. Ex: le bébé. IMG 1648

L’enfant naît donc complètement dépendant vis-à-vis de ses parents. Le portage répond donc à ce besoin.

Le contact avec le porteur apporte un sentiment de sécurité au bébé.

En effet, le petit retrouve les sensations qu’il connaissait in utéro : bruit du coeur, chaleur, odeur,… Le portage favorise l’attachement entre la mère et son enfant, ainsi que l’allaitement.

Il faut savoir qu’un portage adapté permet de réduire les pleurs et l’agitation de 43% le jour et de 51% la nuit selon une étude parue dans Pediatrics en 1996.

Un enfant porté participe à la vie familiale. Il est à « la bonne hauteur » pour échanger avec les adultes. Ainsi, il observe de façon plus aisé les relations humaines et participe davantage aux échanges.

En revanche, et ça c’est mon sentiment en tant que maman, lorsque mon bébé est porté, les inconnus osent moins le toucher et respectent davantage sa bulle d’intimité.

Porter son enfant permet aussi de libérer ses deux mains. Deux mains pour faire les courses, le ménage, la cuisine mais aussi pour s’occuper des frères et soeurs  

IMG 4715

Mais le portage a un autre intérêt : il participe au développement moteur du bébé et respecte sa physiologie.

En effet, grâce aux mouvements du porteur, l’enfant va être amené à travailler son équilibre et, par conséquent, à développer son système vestibulaire.

De plus, en accompagnant les mouvements du porteur, le bébé se muscle et travaille sa motricité.

Le dos de ce dernier est préservé par la position arrondie et la tête du fémur se place dans la cavité cotyloïde, encore cartilagineuse, permettant ainsi un bon développement.

dysplasie.gif

Pendant la digestion, les régurgitations peuvent être limitées. Il faut savoir que, chez le bébé, le muscle assurant la « fermeture » de l’estomac n’est pas aussi efficace que chez l’adulte.

382694 10150426751698349 758638348 8494318 875601830 n

Outre l’aspect physiologique, porter son bébé, en milieu urbain, est pratique : pas de souci pour entrer dans certains magasins ou dans certains endroits (marches et escaliers)…on passe partout.

De plus, l’enfant porté ne se retrouve pas à hauteur des pots d’échappements et quelle facilité pour éviter, entre autres, les crottes de chiens .

A la campagne, à la montagne et à la mer, pas de souci, pour une ballade : le porteur et son enfant accèdent plus aisément aux différents lieux contrairement à la plus sophistiqué des « poussettes 4×4 ». Et puis, une bonne écharpe de portage coûte moins cher !

A propos Catherine

Animatrice de portage pour l'association Mon BB Porté, formée IEFAP, PSETUA et Ecole à Porter de JPMBB. Monitrice de massage bébé formée IEFAP. Formatrice auprès de l'IEFAP.
Cet article, publié dans Portage, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s