Le prix d’un atelier de portage : à savoir

Je vois de temps à autre sur les réseaux sociaux ou sur les forums des critiques concernant le prix des ateliers de portage. Je souhaiterai donc apporter quelques précisions sur ces tarifs.

Tout d’abord un rapide point concernant le statut des monitrices de portage. Certaines sont auto-entrepreneurs c’est à dire que le portage leur assure un revenu (parfois bien maigre. Malheureusement, je n’en connais aucune qui a fait fortune grâce à ses ateliers). D’autres sont bénévoles au sein d’une association c’est à dire qu’elles n’ont aucun salaire. Elles peuvent cependant se faire rembourser leur frais (formations, matériels, déplacements, garderie,…)

Certaines pro de santé formées au portage proposent aussi des ateliers soit à leur cabinet, au sein de leur service (maternité par exemple) ou en association.

Lorsque l’on regarde le prix d’un atelier, il faut savoir que :

  1. Une animatrice de portage est formée. Ce qui veut dire qu’elle a suivi une ou plusieurs formations. Certaines coutent 700€ et bon nombre de monitrices la paient de leur poche et n’arrivent pas à se les rembourser.
  2. Certaines monitrices de portage suivent des formations continues qui sont payantes. Le portage évolue. Continuer à se former est intéressant : il y a toujours à apprendre.
  3. Une monitrice de portage ou une association doit avoir une assurance pour vous donnez un atelier (ce n’est certes pas obligatoire mais c’est un gage de sérieux selon moi). Or, une assurance coûte aux environs de 100€ (parfois plus en fonction du matériel, des lieux d’intervention,…Ce qui est le cas, par exemple, pour l’asso Mon BB Porté : 187,30€ pour l’année 2015)
  4. Le matériel coûte cher. Un bon poupon spécialement conçu pour le portage vaut, à ce jour, entre 90 et 194€. Evidemment, on peut choisir d’avoir des poupons lestés par soi-même ce qui revient moins cher.                                                                                                  Une monitrice devra aussi investir dans des écharpes de portages, des slings, des porte-bébés physiologiques, des mei taï et autres porte-bébés. Avoir une belle portebébéthèque représente beaucoup d’argent !
  5. Si la monitrice se déplace à domicile, elle aura des frais (essence, transport en commun, stationnement). Souvent, dans ce cas, il y a un supplément.
  6. Certaines monitrices font garder leurs enfants ou les mettent à la cantine afin d’être disponible pour animer des ateliers. Ceci a aussi un coût et il semble normal que la monitrice si elle est bénévole puisse se rembourser ces frais.
  7. Pour se faire connaître, la monitrice de portage a aussi un budget pub.                        Tout d’abord si elle a un blog ou un site, il est parfois payant et l’abonnement renouvelable tous les ans.
    Son référencement vers le réseau de monitrice PSETUA (si elle a été formée par cette école) est aussi payant à l’année (20€). Certains sites le sont aussi (10€/an pour un référencement par exemple).
    De plus, si elle achète son nom de domaine, c’est payant et renouvelable tous les ans.
    Mais le budget pub, c’est aussi des cartes de visite, des flyers, des documents sur la sécurité à imprimer ou à faire imprimer,… (Pour ordre d’idée, dépenses de Mon BB Porté en 2014 : 115€)
  8. Si l’animatrice de portage participe à des salons ou à des forums, il faudra aussi qu’elle investisse : photo, cadres, book(s), livre(s), étagère(s) pour ranger les écharpes ou simples cintres pour les installer, mannequin,…
  9. Et puis il y a les frais du quotidien : le thé si on vous en propose pendant l’atelier, de la papeterie (cahier, stylos,…), l’entretien des porte-bébés,… Des petites choses certes mais mis bout à bout cela représentent tout de même un budget.

J’oublies peut être des points (n’hésitez pas à me le dire) mais le but de cet article est simplement d’expliquer qu’une monitrice de portage ne fait pas ça pour l’argent mais par passion. Transmettre le portage, rencontrer des parents, leurs enfants et partager un moment est souvent notre seule rémunération.

Si vous cherchez une monitrice de portage, vous pouvez regarder sur l’annuaire de Porter Son Enfant  mais aussi sur les sites des Ecoles de Portage qui référencent leurs animatrices  : IEFAP, Je Porte Mon Bébé , Porter Son Enfant Tout Un Art et AFPB (il existe d’autres écoles mais je n’ai pas trouvé d’annuaire sur leur site). 

A propos Catherine

Animatrice de portage pour l'association Mon BB Porté, formée IEFAP, PSETUA et Ecole à Porter de JPMBB. Monitrice de massage bébé formée IEFAP. Formatrice auprès de l'IEFAP.
Cet article, publié dans Divers, Portage, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le prix d’un atelier de portage : à savoir

  1. Catherine dit :

    1er ajout avec le témoignage de Delphine de Parlons Bébés : « Un petit ajout, je suis monitrice JPMBB mais c’est une de mes activités en tant que baby planner. Mon activité, je l’exerce dans le cadre de ma SARL et donc je reverse de la TVA, j’ai des charges… si je fais le calcul, surl le prix d’un atelier, il ne me reste pas la moitié. Mais je comprends que pour certians cela soit un coût non négligeable. »

  2. Al dit :

    Je pense que certaines personnes disent que c’est trop chère pour elles (petit budget) mais pas que c’est trop chère pour ce que c’est.

    • Catherine dit :

      Oui, pour certains parents c’est le soucis et ce n’est pas dit, dans ce cas, avec agressivité mais d’autres sont malheureusement très virulents 😦

  3. Catherine dit :

    2e ajout avec l’avis de Juliette – Les Ateliers de Juliette : « J’ai envie de te dire, Catherine… en plus de tout ce que tu as dit, un point essentiel pour moi, c’est qu’une monitrice de portage peut apporter à des parents et des bébés des compétences réelles: de la technique, de l’écoute, de l’expérience, de l’accompagnement, du temps, parfois des compétences apportées par une formation ou un métier initial… j’en oublie certainement. Certaines font le choix d’apporter tout cela bénévolement, d’autres ont besoin ou envie d’une rémunération en échange, mais dans tous les cas, cette prestation, ou ce service qui est donné aux utilisateurs de l’atelier a de la VALEUR. La valeur de quelque chose n’est pas toujours exprimée en argent, à chaque monitrice de trouver sa façon de valoriser son travail personnel, qu’il soit bénévole, gratuit ou rémunéré. En ne dévaluant pas sa propre activité, chacune participe aussi à la légitimité et la crédibilité de l’activité de monitrice de portage en général. Merci pour ce bel article! »

  4. Eulalie dit :

    C’est tout à fait ça !!! Je rajouterai l’entretient des portes bébés, la com (site internet, flyers….), les frais de gestion (téléphone et autres), si c’est chez moi (café, thé…. + ménage, eau, électricité…).
    C’est vrai que ça peut paraître cher mais au final, si on comptais dessus pour en vivre, il faudrait compter un salaire chargée…. Et là, ça coûterait vraiment cher….

  5. Catherine dit :

    Nouvel ajout avec le message d’Isabelle de Bébé Bien-Naître : Bonjour,Je viens de partager l’article du prix s’un atelier de portage sur ma page.Très juste et valorisant. Merci. Isabelle, Bébé Bien-Naître »

  6. Bonjour Catherine merci pour cet article et aussi pour l’autre Etre monitrice de portage, c’est un métier. Ce que tu dis est juste et vrai. J’entends souvent en fin de mes ateliers les parents se féliciter d’être venus car ils ont apprécié la facilité d’apprendre avec une monitrice suite à des essais de compréhension ou des tests des nouages infructueux. Bozena A portée des coeurs

  7. Demeer Noemie dit :

    Très bel article, très juste, bien expliqué 🙂 Monitrice également, je rajouterai que contrairement à d’autres professions, on en programme pas une séance tous les 15 ou 30min, mais que cela nous prends toute une matinée ou après-midi pour une seule famille bien souvent!! En auto-entreprise et statut indépendant, il y a donc les charges Ursaff mais aussi un impôt qui sors de nul part comme cadeau de Noël chaque année; la CFE qu’on aie fait du chiffre ou pas d’environ 500€. Certaines mono vendent des portes-bébés, ce qui nous fait passer pour parfois des revendeurs de camelote, ce n’est pas encore mon cas, j’y viendrais surement, mais + pour « rendre service » aux parents, mais encore une fois les marges fournisseurs sont bien maigres et l’achat de stock en amont est conséquent… Ah oui et j’oubliais, comme cette activité unique d’ateliers de portage est peu rentable au final, on se forme (encore) et propose d’autres types d’ateliers, de professions en parallèle pour essayer de remplir l’agenda (aussi on a pas pas des appels tous les jours pour participer à un atelier portage loin de là). On jongle entre vie pro, perso, bien souvent on travaille le soir, le week… Bref une passion…. dévorante!

  8. Très bel article, très juste, bien expliqué:) Monitrice également, je rajouterai que contrairement à d’autres professions, on en programme pas une séance tous les 15 ou 30min, mais que cela nous prends toute une matinée ou après-midi pour une seule famille bien souvent!! En auto-entreprise et statut indépendant, il y a donc les charges Ursaff mais aussi un impôt qui sors de nul part comme cadeau de Noël chaque année; la CFE qu’on aie fait du chiffre ou pas d’environ 500€. Certaines mono vendent des portes-bébés, ce qui nous fait passer pour parfois des revendeurs de camelote, ce n’est pas encore mon cas, j’y viendrais surement, mais + pour « rendre service » aux parents, mais encore une fois les marges fournisseurs sont bien maigres et l’achat de stock en amont est conséquent… Ah oui et j’oubliais, comme cette activité unique d’ateliers de portage est peu rentable au final, on se forme (encore) et propose d’autres types d’ateliers, de professions en parallèle pour essayer de remplir l’agenda (aussi on a pas pas des appels tous les jours pour participer à un atelier portage loin de là). On jongle entre vie pro, perso, bien souvent on travaille le soir, le week… Bref une passion…. dévorante!

    • Catherine dit :

      Bonjour, merci de votre retour sur cet article. C’est très intéressant et complémentaire. C’est une passion dévorante mais souvent pas assez rémunérante pour pouvoir se mettre en AE sauf en arrivant à cumuler plusieurs activités (et encore !). De nombreuses monitrices sont obligés d’arrêter lorsque leur CP s’arrêtent ce qui est dommage… Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s